640_ia
L’intelligence artificielle (IA) est « l’ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence »1. Elle correspond donc à un ensemble de concepts et de technologies plus qu’à une discipline autonome constituée. D’autres, remarquant la définition peu précise de l’IA, notamment la CNIL, la définissent comme « le grand mythe de notre temps »2.
Souvent classée dans le groupe des sciences cognitives, elle fait appel à la neurobiologie computationnelle (particulièrement aux réseaux neuronaux), à la logique mathématique (sous-discipline des mathématiques et de la philosophie) et à l’informatique. Elle recherche des méthodes de résolution de problèmes à forte complexité logique ou algorithmique. Par extension elle désigne, dans le langage courant, les dispositifs imitant ou remplaçant l’homme dans certaines mises en œuvre de ses fonctions cognitives3. Ses finalités et son développement suscitent, depuis toujours, de nombreuses interprétations, fantasmes ou inquiétudes s’exprimant tant dans les récits ou films de science-fiction que dans les essais philosophiques.
  • Duarum enim vitarum nobis erunt instituta capienda.
  • Sed quid minus probandum quam esse aliquem beatum nec satis beatum?
Ita enim parvae et exiguae sunt istae accessiones bonorum, ut, quem ad modum stellae in radiis solis, sic istae in virtutum splendore ne cernantur quidem.
Satis est tibi in te, satis in legibus, satis in mediocribus amicitiis praesidii. Quid est enim aliud esse versutum? Illud dico, ea, quae dicat, praeclare inter se cohaerere. Quid autem habent admirationis, cum prope accesseris? Quae cum dixisset, finem ille. Cave putes quicquam esse verius.
  1. Quare, quoniam de primis naturae commodis satis dietum est nunc de maioribus consequentibusque videamus.
  2. Iam in altera philosophiae parte.
  3. Nam, ut saepe iam dixi, in infirma aetate inbecillaque mente vis naturae quasi per caliginem cernitur;
  4. Non igitur bene.
  5. Iam quae corporis sunt, ea nec auctoritatem cum animi partibus, comparandam et cognitionem habent faciliorem.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Copyright HCube Conseil 2018